Le crédit d'impots

Le crédit d'impôt est toujours réservé à l’habitation principale :

  • 1. Celui qui engage les travaux dans son lieu d’habitation principale , soit le propriĂ©taire, le locataire ou l’occupant Ă  titre gratuit.

    Le montant des dépenses ouvrant droit au crédit d’impôt ne peut excéder, au titre d’une période de cinq années consécutives comprises entre le 1er janvier 2005 et le 31 décembre 2012, la somme de 8 000 euros pour une personne célibataire, veuve ou divorcée et de 16 000 euros pour un couple soumis à l'imposition commune avec une majoration de 400 € par personne à charge.


  • 2. Celui qui engage les travaux dans des logements qu’il loue, soit le propriĂ©taire pour les logements achevĂ©s depuis plus de deux ans qui s’engage Ă  louer nu Ă  usage d’habitation principale pendant une durĂ©e minimale de cinq ans, Ă  des personnes autres qu'un membre de son foyer fiscal.
    Pour un même logement donné en location, le montant des dépenses ouvrant droit au crédit d’impôt pour le bailleur ne peut pas excéder, pour la période du 1er janvier 2009 au 31 décembre 2012, la somme de 8 000 euros. Au titre de la même année, le nombre de logements donnés en location et faisant l’objet de dépenses ouvrant droit au crédit d’impôt est limité à trois par foyer fiscal.


  • 3. Celui qui fait construire ou achète un logement neuf. Dans ce cas, et si le logement possède un chauffage bois, pompe Ă  chaleur, solaire thermique ou photovoltaĂŻque, alors il est Ă©galement possible de bĂ©nĂ©ficier du mĂŞme crĂ©dit d'impĂ´t que pour les points 1 et 2 ci-avant.